Nos actions pour la planète

Le Bilan Carbone® réalisé en 2012 sur le périmètre de Somfy SAS – qui est représentatif des activités du Groupe- a permis d’identifier les deux sources principales de l’impact environnemental de notre activité : la consommation électrique liée au fonctionnement de nos produits et leurs matières premières. Depuis lors, Somfy fait du déploiement progressif de l’éco-conception à l’ensemble de ses offres une priorité pour réduire son empreinte carbone. Tout en agissant aussi sur tous les autres leviers identifiés par le Bilan Carbone®. 

Répartition de l’empreinte carbone de Somfy

carbon_footprint.png

Chiffres clés

 

7 produits détenteurs du label d’éco-conception Act for Green®

Ambition pour 2018 : labelliser 60 % des produits de marque Somfy commercialisés sur le marché. 

Éco-concevoir nos produits pour réduire notre empreinte carbone

Somfy a lancé en 2015 ses premiers produits éco-conçus labellisés Act for Green®. Cette démarche volontaire fonde sa légiti­mité sur le respect de normes environnementales reconnues au niveau international – via le pro­gramme PEP ecopassport® – et qui sont contrôlées par un organisme de certification indépendant. Act for Green® est basé sur l’adoption, dans le process de développement des produits, de cinq critères qui permettent de réduire leur impact environne­mental sur l’ensemble de leur cycle de vie : de­puis l’extraction des matières premières jusqu’à leur retraitement, en passant par la fabrication, l’utilisation et le transport.

 

Aujourd’hui, 7 produits sont labellisés Act for Green®. Vous pouvez retrouver leur déclaration environnementale PEP ecopassport® sur le site : http://www.pep-ecopassport.org/fr/

 

Notre ambition est d’atteindre 60% des volumes vendus labellisés en 2018. 

Les 5 critères du label Act for Green®
 
Cette démarche s’appuie sur des critères correspondant aux plus forts impacts environnementaux de chaque famille de produit, déterminés grâce à des Analyses de Cycles de Vie (ACV).

Collecter et recycler les produits en fin de vie

Somfy est une partie prenante active des réseaux de collecte et de traitement des produits en fin de vie qui se constituent un peu partout dans le monde pour la filière de distribution professionnelle. Soit la majorité des volumes mis sur le marché par les marques du Groupe. En France, par exemple, Somfy est signataire d’un contrat avec Recylum, l’organisme agréé pour le traitement des DEEE professionnels (Déchets d'Équipements Électriques et Électroniques). Et en Allemagne, auprès de « ElektroAltgeraete Register ».

 

Somfy participe aussi à un projet conduit en France par Recylum qui vise à proposer une méthode de calcul du taux de recyclabilité des produits. Objectif : anticiper les évolutions réglementaires et normatives relatives à la Directive européenne Eco-conception (ERP).

Adopter des éco-gestes et des éco-pratiques sur nos sites

Bien que nos sites aient des impacts environnementaux relativement faibles, nous agissons afin de mettre en place des actions en faveur de nos salariés, du tissu local et de l’environnement. 

 

Voici quelques exemples d’éco-gestes mis en place sur nos sites français :

  • Partenariat avec l’entreprise adaptée à but non-lucratif AfB afin de retraiter notre matériel informatique de manière solidaire. AfB collecte le matériel, en efface les données de façon sécurisée, effectue des réparations si nécessaires et donne une seconde vie à ce matériel en le proposant à la vente ou à la location au sein de ses magasins ou boutiques en ligne. Ce projet de réemploi s’inscrit dans une logique d’économie circulaire, mais aussi dans un fort engagement social, puisque plus de la moitié des salariés d’AfB sont reconnus travailleurs en situation de handicap par la CDAPH (Commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées).
  • Dans le restaurant d’entreprise de Cluses, 16% des aliments servis sont issus d’une agriculture biologique et locale (chiffres 2016).
  • Actions en faveur de l’éco-mobilité de nos salariés : plateforme de covoiturage, installation de bornes de recharge pour véhicules électriques, mise en place de l’indemnité kilométrique vélo, organisation du Challenge Mobilité depuis 2016, etc.